Boeing Malaisien Disparu -Tout sur le Boeing malaisien disparu Les annonces contradic

Abbonez-vous à notre fil d'actualité

						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						The Halal Guys Montreal: La marque  The Halal Guys serra  à Montréal Très populaire...
						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						brexit: Les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l´Union européenne (B...
						roland garros:  Roger Federer ne gagnera pas Roland-Garros cette année : il n’y partici...
						egypte:   L’avion d’Egyptair qui avait disparu des radars dans la nuit de mercre...
						grece:  tensions en Grèce, avant le vote de nouvelles réformes(08/05/2016) De...
						Incendie Canada Fort McMurray: Un gigantesque incendie ronge la ville canadienne de Fort McMurray depuis le 1er mai. &nb...
						londre: Le futur maire de Londres  musulman ? Une première dans une grande capitale occide...
Boeing Malaisien Disparu
Boeing Malaisien Disparu
Notes du mot clé Boeing Malaisien Disparu

Note de la semaine : 0.00 | Du mois : 0.00 | De l'année : 0.00


Article concernant Boeing Malaisien Disparu

Tout sur le Boeing malaisien disparu

Les annonces contradictoires créent une situation difficile à supporter pour les familles. Au moins deux passagers ont embarqué avec des passeports volés. Un Iranien aurait acheté leurs billets. En l´absence de toute trace de l´avion, les recherches ont été largement étendues en mer de Chine méridionale.

Colère de la Chine, frustration des familles
La journée de lundi a été émaillée d´annonces contradictoires qui mettent les nerfs des proches des disparus à rude épreuve. La Chine, inquiète pour ses 153 ressortissants à bord, a envoyé une équipe pour enquêter et apporter un soutien aux familles. «La Malaisie attache de l´importance à cet incident (et fait preuve) d´une attitude sincère, mais étant donné la situation, la Malaisie doit intensifier ses efforts», a déclaré Qin Gang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. De nombreux proches des passagers expriment leur frustration et leur colère. A Pékin, des responsables malaisiens examinent les demandes de visas de proches de passagers en pleurs, voulant se rendre à Kuala Lumpur.

Certains téléphones de disparus sonnent toujours
Selon le Washington Post, plusieurs numéros de téléphone des passagers présents à bord du Boeing continueraient de sonner, assurent des proches qui ont tenté de les joindre. La logique voudrait qu´ils soient hors service, s´ils sont immergés où que l´avion s´est désintégré. Le site China.org indique que 19 familles ont signé un communiqué commun attestant que plusieurs numéros de téléphones sont toujours actifs. Ces proches ont tenté de contacter les autorités pour qu´elles traquent ces téléphones et qu´elles retrouvent la trace de l´avion. Mais elles n´ont pour l´instant pas reçu de réponse.

Dix pays mobilisés pour retrouver le Boeing malaisien
À bord du vol MH370 se trouvaient 227 passagers de 14 nationalités, dont quatre Français, et 12 membres d´équipage. Dix pays participent aux recherches de l´appareil. Les États-Unis, dont trois ressortissants sont portés disparus, ont ainsi envoyé des représentants de différentes agences consacrées aux transports, dont la National Transportation Safety Board (NTSB) et la Federal Aviation Administration (FAA). Le FBI a lui affirmé ne pas avoir envoyé d´agents à Kuala Lumpur afin d´enquêter sur la disparition du Boeing.

L´appareil n´a toujours pas été localisé... Une désintégration en vol?
Toujours aucune trace du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Plus de deux jours après la disparition du vol qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, les recherches menées par 40 bateaux et 22 aéronefs n´ont pour l´instant rien donné. La zone de recherche a été étendue en mer de Chine méridionale. «Malheureusement (...) nous n´avons rien trouvé qui semble provenir de l´appareil, encore moins l´appareil lui-même», a déclaré le directeur de l´aviation civile malaisienne, lundi à la mi-journée. Des hélicoptères vietnamiens ont été envoyés pour survoler un «objet jaune», répéré en mer. Arrivés sur place, les sauveteurs ont déclaré que ce n´était pas un radeau de survie de Malaysia Airlines.La veille, des avions vietnamiens avaient repéré deux traînées parallèles de carburant. Celles-ci s´étalaient sur 15 à 20 kilomètres de long, en mer de Chine du sud.

Mais les Malaisiens ont estimé que ces traces n´avaient rien à voir avec l´avion. «Ce carburant n´est pas utilisé pour les avions» mais pour les navires, a déclaré la porte-parole de la police maritime malaisienne, Faridah Shuib. Le mystère plane donc toujours sur l´origine de la disparition de l´avion. A-t-il décroché pour s´abîmer en mer ou bien a-t-il explosé en vol? La difficulté à retrouver des débris de l´avion fait pencher les enquêteurs vers la seconde option. En effet, si l´avion a foncé dans la mer, les débris seront rassemblés sur une zone assez restreinte. Par contre, s´il a explosé en altitude, les débris seront éparpillés sur une très grande zone. Une explosion en altitude peut venir d´une décompression soudaine de l´appareil, à cause par exemple d´une issue mal verrouillée, d´une inflammation du réservoir de carburant, ou bien d´une bombe.

L´avion a-t-il fait demi-tour?
Le vol MH370 a-t-il tenté de revenir vers Kuala Lumpur? Selon l´armée de l´air malaisienne, «il existe une possibilité réelle que l´avion ait fait demi-tour [...], corroborée par la surveillance radar civile». Cependant, le PDG de Malaysian Airlines a émis des doutes quant à cette hypothèse, faisant valoir que les alarmes de l´avion se seraient déclenchées en cas de déviation du plan de vol.

Hypothèse terroriste: la piste iranienne
Les circonstances de l´accident interrogent les autorités. L´absence de message envoyé par l´équipage, expérimenté, peut laisser penser à un événement brutal, d´autant que les conditions météorologiques semblaient bonnes et que le Boeing 777 est considéré comme sûr. Les enquêteurs ont découvert que deux passagers européens, un Autrichien et un Italien, qui figuraient sur la liste des personnes embarquées dans l´avion, ne se trouvaient en réalité pas à bord. Les passeports de ces deux personnes avaient été volés en Thaïlande en 2012 et 2013, et ont visiblement servi à d´autres pour s´inscrire sur le vol. Les enquêteurs examinent les images de deux passagers prises à l´aéroport par les caméras de surveillance pour tenter de déterminer leur réelle identité. Pailleurs, deux autres passagers sont potentiellement suspectés. Au total, «quatre noms sont sur mon bureau», explique le ministre malaisien des Transports.

Or Le New York Times affirme lundi que selon les autorités thaïlandaises, les billets d´avion des faux passagers auraient été achetés par un intermédiaire iranien, connu sous le nom de M. Ali, via un numéro de téléphone iranien. L´homme tenait un restaurant à Pattaya, maisil serait depuis rentré en Iran. Une fois la réservation réalisée, un autre Iranien, «Asay», aurait payé ces billets d´avion en liquide. Il a été interrogé par les enquêteurs ce lundi.

Le coup de gueule d´Interpol
Pour le secrétaire général d´Interpol Ronald Noble, il est vraiment «très inquiétant» de voir que deux passagers ont pu embarquer à bord d´un avion assurant un vol international alors que les passeports volés étaient répertoriés dans la base de données de l´organisation. Si les contrôles avaient été faits, «nous n´en serions pas aujourd´hui à nous demander si des passeports volés ont pu être utilisés par des terroristes pour embarquer à bord du vol MH 370», a-t-il ajouté.

Un avion endommagé en 2012
Une aile de l´avion qui a disparu vendredi soir avait été endommagée en 2012 lors d´une escale à Shanghaï, en Chine. Il avait alors percuté un appareil de China Southern. «Des gros travaux avaient été nécessaires pour le remettre en état et le bout de son aile droite avait été remplacé», explique le spécialiste Bernard Chabbert à Europe1. «L´aéronef a eu l´extrémité d´une aile coupée, a reconnu le PDG de Malaysia Airlines. Une partie, de peut-être 1 mètre, du bout de l´aile était déchirée». L´aile «a été réparée par Boeing, certifiée par Boeing et par plusieurs autorités» de l´aviation civile. L´avion «était apte au vol», selon lui.

Source: H24info

Image(s) concernant Boeing Malaisien Disparu
Boeing Malaisien Disparu
Boeing Malaisien Disparu
Site(s) parlant(s) de Boeing Malaisien Disparu
Ajouter votre lien
Commentaires à propos de : Boeing Malaisien Disparu
Nuage des mots lié à Boeing Malaisien Disparu


Copyright Tendance du web 2013 - 2016
Tendance 2015 | Tendance 2014 | Tendance 2013 | Le principe | Nous contacter | Hosted by Softihost | Partenaire Chtayri(Annonces gratuites)