ebola -  Les tests cliniques de deux vaccins potentiels contre la

Abbonez-vous à notre fil d'actualité

						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						The Halal Guys Montreal: La marque  The Halal Guys serra  à Montréal Très populaire...
						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						brexit: Les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l´Union européenne (B...
						roland garros:  Roger Federer ne gagnera pas Roland-Garros cette année : il n’y partici...
						egypte:   L’avion d’Egyptair qui avait disparu des radars dans la nuit de mercre...
						grece:  tensions en Grèce, avant le vote de nouvelles réformes(08/05/2016) De...
						Incendie Canada Fort McMurray: Un gigantesque incendie ronge la ville canadienne de Fort McMurray depuis le 1er mai. &nb...
						londre: Le futur maire de Londres  musulman ? Une première dans une grande capitale occide...
ebola
ebola
Notes du mot clé ebola

Note de la semaine : 0.00 | Du mois : 0.00 | De l'année : 0.00


Article concernant ebola

 

Les tests cliniques de deux vaccins potentiels contre la fièvre hémorragique d´Ebola vont commencer dès la fin janvier dans les zones contaminées d´Afrique de l´ouest, a annoncé l´Organisation mondiale de la santé (OMS).(13/01/2015)

 

Ces tests, dits "phase 3", "seront menés sur des personnes saines", a précisé la directrice générale-adjointe de l´OMS et responsable de la mobilisation contre le virus d´Ebola auprès de cette organisation onusienne, Maria Paul kiery.

 

"Il faudrait attendre deux à quatre semaines pour récolter les données sur l´immunisation procurée par ces vaccins déjà testés dans divers pays sur des volontaires avec des résultats satisfaisants en matière de sécurité", a-t-elle précisé lors d´une rencontre avec la presse lundi 12 janvier 2015 à Kinshasa.

 

Les premiers tests commenceront fin janvier au Liberia, ensuite en février en Guinée et en Sierra Leone. Les fabricants des deux vaccins doivent déterminer d´ici-là la dose qui sera retenue pour la Guinée.
lavieeco.com

 

en video un vaccin contre Ebola 

 

 les stars chantent pour lutter contre Ebola

La France a demandé  à ses ressortissants d´éviter de se rendre dans la capitale du Mali, Bamako, ou dans la région de Kayes (ouest), après le décès de trois personnes touchées par le virus Ebola dans ce pays. La France a en parallèle étendu les contrôles sanitaires dans ses principaux aéroports, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée, à ceux venant du Mali(15/11/2014)

 

Lefigaro.fr

 

Un médecin de New York récemment revenu d´Afrique de l´Ouest a contracté le virus Ebola, a annoncé dans la nuit de jeudi 23 au vendredi 24 octobre le maire de la ville, Bill de Blasio. Ce médecin de 33 ans qui avait travaillé en Guinée pour Médecins sans Frontières avec des malades d´Ebola, est le premier cas avéré d´Ebola dans la plus grande ville américaine et le quatrième aux Etats-Unis.(24/10/2014)

«Il n´y a pas de raison pour les New-Yorkais de s´inquiéter», a déclaré Bill de Blasio lors d´une conférence de presse, insistant sur le fait que la ville de 8,4 millions d´habitants s´était préparée à cette éventualité.

24heures.ch

Un Soudanais, employé de l’ONU et contaminé par Ebola, qui avait été accueilli jeudi à Leipzig (est de l’Allemagne) en provenance du Liberia, est décédé dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué mardi l’AFP, citant une source hospitalière. « Le patient malade de la fièvre Ebola est mort dans le courant de la nuit à la clinique Saint Georges à Leipzig [...]

malgré des soins médicaux intensifs et les plus grands efforts du personnel médical », a annoncé l’institution, précisant que l’homme était âgé de 56 ans et que d’autres informations seront communiquées plus tard.

Cet homme était l’un des trois patients contaminés par Ebola que l’Allemagne avait jusqu’à présent accueillis. Le 4 octobre, le premier malade, un expert sénégalais de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avait pu quitter, guéri, l’hôpital de Hambourg, dans le nord du pays. Un autre malade, un médecin ougandais travaillant pour une organisation humanitaire italienne, est soigné depuis le 3 octobre dans un hôpital de Francfort, à l’ouest.

le 14/10/2014

lesechors.fr

La patiente de 44 ans, hospitalisée à Madrid, a reçu une dose du médicament expérimental Zmapp. "Son état s´est amélioré dans la nuit" et elle parle.

L´aide-soignante espagnole qui lutte contre la fièvre d´Ebola dans un hôpital de Madrid va mieux et parle, a-t-on appris samedi de source hospitalière. Teresa Romero "va mieux qu´hier. Son état s´est amélioré dans la nuit. Elle est consciente, elle parle de temps en temps quand elle est de bonne humeur", a déclaré cette source qui a requis l´anonymat.

 

Son état "s´améliore mais reste grave", a-t-elle ajouté. L´hôpital comme le gouvernement se sont refusés à confirmer l´information. Cette patiente de 44 ans a reçu "dans la soirée d´hier" une dose du médicament expérimental Zmapp, selon cette source.

le 11/10/2014

 

lepoint.fr

Aux Etats-Unis, le Libérien infecté par Ebola et soigné au Texas est décédé ce mercredi. De ce côté-ci de l´Atlantique, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, appelle lui ses compatriotes à rester calmes après l´hospitalisation lundi d´une aide-soignante de Madrid, première patiente touchée par le virus Ebola hors d´Afrique.

hospitalisation de trois nouvelles personnes en Espagne Ebola : hospitalisation de trois nouvelles personnes en Espagne Retour au calme à l´école après la psychose Ebola Ebola: "Nous sommes en situation" de "soigner des cas en France" Ebola: "Nous sommes en situation" de "soigner des cas en France" Ebola : le chien de l´Espagnole contaminée, menacé d´euthanasie Ebola : le chien de l´Espagnole contaminée, menacé d´euthanasie Ebola : l´aide-soignante espagnole aurait touché un gant infecté Ebola : l´aide-soignante espagnole aurait touché un gant infecté Depuis, cinq autres personnes en contact avec elle ont été mis en observation et de nombreuses mesures ont été mises en place dans toute l´Europe. Le Comité de sécurité sanitaire (HSC) compte notamment plus informer les passagers afin qu´ils identifient mieux les éventuels symptômes de la maladie. L´Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que des cas isolés de la fièvre hémorragique sont «inévitables» en Europe mais que le risque de propagation de l´épidémie y est «extrêmement faible».

Leparisien.fr

le 08/10/2014

Une personne présentant des symptômes susceptibles d´être ceux du virus d´Ebola a été placée à l´isolement dans un hôpital d´Hawaï, rapporte jeudi 2 octobre la chaîne américaine ABC News.

Le patient est traitée au Queen´s Medical Center. Les autorités sanitaires précisent avoir pris toutes les précautions à ce stade pour isoler le malade mais que ce dernier pouvait avoir contracté d´autres maladies que le virus d´Ebola, qui n´est pas encore confirmé.

 

Cette situation intervient au lendemain de la découverte au Texas de la première personne sur le sol américain ayant contracté le virus d´Ebola. Le voyageur, un Libérien, revenait du Liberia et a développé les signes de la maladie plusieurs jours après son arrivée à Dallas. L´hôpital a reconnu avoir renvoyé le malade une première fois chez lui, croyant qu´il souffrait d´une « infection virale bénigne ».

 

Le 02/10/2014

 

lemonde.fr

 

 

Le 01/10/2014

Le premier cas d’infection par le virus Ebola diagnostiqué hors d’Afrique a été détecté aux Etats-Unis, ont annoncé, mardi 30 septembre, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Contrairement aux quatre soignants successivement rapatriés du Liberia, il s’agit cette fois d’une personne qui était arrivée à Dallas (Texas) le 20 septembre en provenance de ce pays, sans présenter le moindre symptôme de la maladie.

Ce n’est que quatre jours plus tard que les premiers signes ont commencé à apparaître. Le patient, dont la nationalité n’a pas été rendue publique par les autorités américaines, a été hospitalisé et placé en isolement le 28 septembre au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas. Un cas importé de fièvre Ebola qui soulève des questions.

lemonde.fr

C’est une épidémie  qui avance plus vite que les efforts de contrôle. Le risque de propagation vers d’autres pays est toujours d’actualité ainsi que les conséquences peuvent être plus dangereuses en termes du nombre de décès  mais aussi de perturbations socio-économiques.  

La France n´est pas le seul pays à prendre des mesures de précaution.

 L´Italie déconseille également tout voyage «non nécessaire» en Sierra Leone et recommande à ses ressortissants d´éviter la Guinée et le Liberia. 

Les Etats-Unis feront subir des contrôles médicaux aux participants venant de pays affectés par le virus qui viennent la semaine prochaine à Washington pour un sommet USA-Afrique. «Nous nous assurons que nous faisons des contrôles là-bas quand ils quittent (leur) pays. Nous ferons des contrôles supplémentaires ici», a annoncé Barack Obama. 

Le Liban, dont plus 20 000 citoyens vivent dans les trois pays africains touchés par l´épidémie, a demandé aux compagnies aériennes, notamment celles transportant des passagers de Sierra Leone, de Guinée et du Liberia, des informations sur toutes les personnes atteintes de symptômes suspects pour qu´elles soient prises en charge à l´aéroport de Beyrouth. Le pays a aussi décidé de suspendre la délivrance de permis de travail aux ressortissants de ces trois pays africains.

Source : leparisien.fr

Image(s) concernant ebola
ebola
Site(s) parlant(s) de ebola
Ajouter votre lien
Commentaires à propos de : ebola
Nuage des mots lié à ebola
  • Virus
  • apparu
  • 1976
  • filoviridés
  • OMC
  • Soudan
  • Reston
  • Maladie
  • Hémorragique
  • Flambées gravement
  • Transmission


Copyright Tendance du web 2013 - 2016
Tendance 2015 | Tendance 2014 | Tendance 2013 | Le principe | Nous contacter | Hosted by Softihost | Partenaire Chtayri(Annonces gratuites)