ebola virus - Même la pire des épidémies peut donner lieu à des idé

Abbonez-vous à notre fil d'actualité

						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						The Halal Guys Montreal: La marque  The Halal Guys serra  à Montréal Très populaire...
						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						brexit: Les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l´Union européenne (B...
						roland garros:  Roger Federer ne gagnera pas Roland-Garros cette année : il n’y partici...
						egypte:   L’avion d’Egyptair qui avait disparu des radars dans la nuit de mercre...
						grece:  tensions en Grèce, avant le vote de nouvelles réformes(08/05/2016) De...
						Incendie Canada Fort McMurray: Un gigantesque incendie ronge la ville canadienne de Fort McMurray depuis le 1er mai. &nb...
						londre: Le futur maire de Londres  musulman ? Une première dans une grande capitale occide...
ebola virus
ebola virus
Notes du mot clé ebola virus

Note de la semaine : 0.00 | Du mois : 0.00 | De l'année : 0.00


Article concernant ebola virus

 Même la pire des épidémies peut donner lieu à des idées de business. La preuve avec l´histoire de ces deux Américains, Jon Schultz et Chris Hood, propriétaires du nom de domaine Ebola.com. Un nom que les deux associés ont acheté quelques dizaines d´euros en 2008 via leur société Blue String Value, en espérant qu´un jour une épidémie leur permette de gagner beaucoup d´argent.

Un nom de domaine à 150.000 dollars

Six ans plus tard, l’épidémie touche l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, et ils espèrent le revendre pour 150.000 dollars, fait savoir la chaîne américaine CNBC. 

Le président Jon Schultz assume sans complexe ses ambitions: "Ebola.com pourrait être un bon domaine pour une compagnie pharmaceutique travaillant sur un vaccin ou un remède, une société vendant des équipements d’urgence ou une entreprise médicale souhaitant offrir informations et conseils." D´ailleurs, l´entreprise a déjà mandaté DigitalDNA pour démarcher l´industrie médicale et les laboratoires pharmaceutiques.

Surfer sur la peur des internautes

Que trouve t-on sur la page Ebola.com? Pour l´instant, simplement quelques informations médicales accompagnées d´articles de presse. Il est également possible de faire un don à Médecins Sans Frontières ou de commander des livres concernant Ebola sur Amazon.

Les deux entrepreneurs se sont visiblement spécialisés dans le commerce de la mort. Blue String Value possède également BirdFlu.com dédié à la grippe aviaire et Fukushima.com sur la catastrophe nucléaire. A son actif également la page PotassiumIodide.com: ils parient qu´en cas d´attaque terroriste ou nucléaire, les internautes se précipiteront sur ce site pour se renseigner sur l´iodure de potassium, un médicament qui bloque l´entrée d´iode radioactive et diminue donc le risque de cancer.

le 14/10/2014

Bfm.TV

Il y a une chance que le virus Ebola subissent une mutation et devenir contagieux par l’air. C’est une mise en garde transmise par le chef de la mission de l’ONU pour Ebola, Anthony Banbury, diffusée dans le quotidien The Telegraph . Le virus pourrait s’élever dans les airs si l’épidémie n’est pas maîtrisée assez rapidement.

« C’est un scénario cauchemardesque et peu probable, mais qui ne peut pas être exclu. »

Le responsable onusien a déclaré que les travailleurs humanitaires se battent contre la montre pour parvenir à un stade de contrôle de l’épidémie, dans le cas d’une mutation où elle deviendrait alors encore plus difficile à traiter.

 

« Plus longtemps le virus se déplace dans des hôtes humains dans le virulent melting pot de l’Afrique de l’ouest, plus il y a de chances de mutation. »

le 04/10/2014
lesechos.fr

 

 

Le virus Ebola s’introduit dans le corps humain après un contact direct avec le sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques d’animaux infectés. En Afrique, l’infection a été constatée après la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d’antilopes des bois et de porcs-épics retrouvés malades ou morts dans la forêt tropicale

Sa Transmission

Il se propage dans les communautés par transmission interhumaine, à la suite de contacts directs (peau lésée ou muqueuses) avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées, ou de contacts indirects par l’intermédiaire d’environnements contaminés par ce type de liquides. Les rites funéraires au cours desquels les parents et amis du défunt sont en contact direct avec la dépouille peuvent également jouer un rôle dans la transmission du virus Ebola . Le sperme peut continuer de transmettre le virus jusqu’à sept semaines après la guérison clinique.
Des agents de santé se sont souvent infectés en traitant des cas suspects ou confirmés de maladie à virus Ebola. Cela s’est produit lors de contacts étroits avec les patients, lorsque les précautions anti-infectieuses n’ont pas été strictement appliquées.
Chez les personnes travaillant au contact de singes ou de porcs infectés par le virus Ebola Reston, on a constaté plusieurs cas d’infections humaines cliniquement asymptomatiques. Le RESTV semble donc moins pathogène pour l’être humain que les autres espèces.
Toutefois, les données disponibles ne concernent que des hommes adultes en bonne santé. Il serait donc prématuré de tirer des conclusions sur les effets de ce virus pour la santé dans tous les groupes de la population, notamment les sujets immunodéprimés, les personnes ayant des problèmes médicaux préexistants, les femmes enceintes ou les enfants. Il faudra faire de nouvelles études sur le RESTV avant de pouvoir tirer des conclusions définitives sur sa pathogénicité et sa virulence pour l’homme.
Signes et symptômes
La maladie à virus Ebola est une virose aiguë sévère se caractérisant par une apparition brutale de la fièvre, une faiblesse intense, des myalgies, des céphalées et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhée, d’une éruption cutanée, d’une insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes. Les analyses de laboratoire révèlent une baisse de la numération leucocytaire et plaquettaire, ainsi qu’une élévation des enzymes hépatiques.
Les sujets atteints restent contagieux tant que le virus est présent dans leur sang et leurs sécrétions. On a isolé le virus Ebola dans le liquide séminal 61 jours après l’apparition de la maladie chez un homme ayant contracté l’infection dans un laboratoire.
La durée d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre l’infection par le virus et l’apparition des premiers symptômes, varie de 2 à 21 jours.
Diagnostic
Avant de poser le diagnostic de maladie à virus Ebola, il faut exclure la possibilité d’autres affections telles que: le paludisme, la fièvre typhoïde, la shigellose, le choléra, la leptospirose, la peste, la rickettsiose, la fièvre récurrente, la méningite, l’hépatite et d’autres fièvres hémorragiques virales.
Plusieurs types de tests permettent de poser le diagnostic définitif des infections à virus Ebola au laboratoire.

Source : who.int

Image(s) concernant ebola virus
ebola virus
Site(s) parlant(s) de ebola virus
Ajouter votre lien
Commentaires à propos de : ebola virus
Nuage des mots lié à ebola virus
  • Virus
  • apparu
  • 1976
  • filoviridés
  • OMC
  • Soudan
  • Reston
  • Maladie
  • Hémorragique
  • Flambées gravement
  • Transmission


Copyright Tendance du web 2013 - 2016
Tendance 2015 | Tendance 2014 | Tendance 2013 | Le principe | Nous contacter | Hosted by Softihost | Partenaire Chtayri(Annonces gratuites)