Energie solaire -La technologie CPV est réputée plus compétitive sur le co

Abbonez-vous à notre fil d'actualité

						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						The Halal Guys Montreal: La marque  The Halal Guys serra  à Montréal Très populaire...
						amazing video:  ‬أشياء ستراها لأول مرة في حياتك الفيديو الأكث...
						brexit: Les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l´Union européenne (B...
						roland garros:  Roger Federer ne gagnera pas Roland-Garros cette année : il n’y partici...
						egypte:   L’avion d’Egyptair qui avait disparu des radars dans la nuit de mercre...
						grece:  tensions en Grèce, avant le vote de nouvelles réformes(08/05/2016) De...
						Incendie Canada Fort McMurray: Un gigantesque incendie ronge la ville canadienne de Fort McMurray depuis le 1er mai. &nb...
						londre: Le futur maire de Londres  musulman ? Une première dans une grande capitale occide...
Energie solaire
Energie solaire
Notes du mot clé Energie solaire

Note de la semaine : 0.00 | Du mois : 0.00 | De l'année : 0.69


Article concernant Energie solaire

La technologie CPV est réputée plus compétitive sur le coût que le photovoltaïque classique(05/05/2016)

 

Masen joue pleinement la carte de la diversification technologique dans l’exécution du Plan solaire Noor. Après le solaire thermique à miroir de Fresnel -dont le premier site devrait être lancé dès l’année prochaine (voir L’Economiste n°4754 du 19 avril 2016)- l’agence en charge du déploiement de la stratégie nationale sur les énergies vertes (EnR) s’essaie à une nouvelle variante: le photovoltaïque à concentration (CPV). L’organisme a finalisé, hier mercredi 4 mai, un partenariat avec le géant industriel japonais Sumitomo (20.000 collaborateurs au Maroc) pour la conception et la mise en exploitation d’une mini-centrale à technologie CPV d’une capacité de 1 MW sur la plateforme R&D de Noor Ouarzazate. Le projet est certes à des fins de démonstration, mais il permet de transférer une expertise de plus dans le portefeuille métier de l’agence solaire. D’autant plus qu’en 2015, de premiers tests opérés sur un prototype ont déjà permis aux deux partenaires de se rendre compte de la pertinence de la technologie.
leconomiste.com

 

Energie solaire

 

Le Projet  Noor de Ouarzazate a  fait parler les célèbres du Monde. Cette fois, c’est l acteur américain Leonardo DiCaprio, connu pour son engagement en faveur de l’environnement, qui a publié sur son compte Instagram une photo de la centrale vue du ciel.(26/02/2016)

 

« Cette centrale solaire au Maroc est si grande qu’elle peut être vue depuis l’espace! Double-cliquez (sur la photo) pour montrer votre amour pour notre planète et pour un futur basé sur les énergies renouvelables », écrit l’acteur sur le réseau social.

 

aujourdhui.ma

 

(04/02/2016)من المنتظر أن يعلن المغرب، الأربعاء المقبل 3 فبراير 2016، انطلاق عمل محطة "نور1" لتوليد الطاقة الشمسيّة، بمدينة ورزازات (وسط)، التي تعد الأكبر من نوعها في العالم، والتي كان من المقرّر افتتاحها الشهر الماضي.

مسؤولٌ مغربي، قال إن الملك محمد السادس، سيدشّن محطة "نور1" وكانت ميزانية المشروع قد بلغت 652 مليون دولار أميركي، لإنتاج 160 ميغاوات من الكهرباء.

ويعتبر المشروع، المرحلة الأولى ضمن برنامج أعلن عنه المغرب، بهدف إنتاج الكهرباء مستقبلاً باستطاعة 580 ميغاوات، لتصبح هذه المحطّة الأكبر من نوعها في العالم.

ويعتزم المغرب تأمين 52% من إجمالي احتياجاتها الكهربائية، باستخدام مصادر الطاقة المتجدّدة، بحلول عام 2030، بحسب إعلانات حكومية.
alayam24.com

 Le partenariat entre Le Maroc et l’Allemagne a abouti à une excellente coopération dans le domaine agricole, d’après  le ministre de l’alimentation et de l’agriculture allemand Christian Schmidt.(14/01/2016)

 

Les deux pays entretiennent de fortes relations de coopération dans le domaine agricole et ont réussi au fil des années à les ériger en un véritable partenariat gagnant-gagnant, a indiqué le ministre allemand lors d’un dîner avec la presse, organisé chaque année à la veille du lancement officiel de la Semaine Verte internationale de Berlin, le plus grand salon au monde consacré à l’agriculture et à l’industrie agroalimentaire.

 

M. Schmidt s’est félicité à cette occasion du fait que le Maroc participe cette année à ce Salon en tant que premier pays non européen partenaire, relevant que cela vient conforter les relations solides qu’entretiennent le Maroc et l’Allemagne dans les différents domaines de coopération.

 

‘C’est la première fois dans les 90 ans d’existence de la Semaine verte internationale de Berlin qu’un pays non européen est désigné comme partenaire de cet évènement », s’est-il félicité, se disant très heureux que le Maroc soit le premier pays d’Afrique à jouir de ce prestigieux statut.

 

Pour sa part, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch a indiqué que le Maroc se réjouit de ce partenariat durable avec l’Allemagne ainsi que du statut de pays partenaire de la Semaine verte internationale de Berlin.

 

Le Maroc compte sur son partenariat avec l’Allemagne, pays avec lequel ‘la coopération dans le domaine agricole a pris un nouveau tournant ces dernières années et réalise des résultats très encourageants », a ajouté M. Akhannouch.

 

lnt.ma

 

Pour encourager  les investissements dans le marché des énergies nouvelles.(31/08/2015)

Le gouvernement vient en effet d’apporter une modification à la loi 13-09 régissant ce secteur, en en proposant une autre : la 58-15. Ce nouveau texte devrait faire beaucoup d’heureux chez les marchands d’électrons verts. La première nouveauté concerne l’hydroélectrique. La tutelle a en effet décidé du relèvement de la capacité minimale des projets de production électrique de 12 à 30 MW. Les investisseurs devront désormais voir un peu plus grand dans le dimensionnement de leurs projets sur ce segment. Ce que l’Etat cherche derrière cette mesure, c’est évidemment de booster les investissements.

Leconomiste.com

 La station d’Ouarzazate est en phase de finalisation(19/05/2015)

Le projet Lancé à la mi-mars, dont les dossiers ont été réceptionnés le 6 avril par la Moroccan agency for solar energy (MASEN), aurait déjà suscité un grand intérêt de la part du marché.

  La phase d’avant qualification sera lancée avant fin juin. Rappelons que NOORo IV s’appuiera sur la technologie photovoltaïque et devrait atteindre une capacité de 50 à 70 MW. Concernant le financement se fera principalement sur fonds propres, dans le cadre de la société de projet qui sera constituée avec l’adjudicataire.

 

Lavieeco.om

 

L´Union européenne a accordé, au Maroc, un don d´un montant de plus de 460 millions de dirhams pour financer  la construction du complexe Noor III,  la troisième centrale thermo-solaire à concentration à tour solaire d´une capacité de production de  150 MW.(07/05/2015)

 

Le Maroc a eu le prix 2015 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) pour promouvoir l´investissement, en reconnaissance de sa politique des énergies renouvelables.(05/05/2015)

Cette identité a été attribuée au directeur de l´investissement par Intérim à l´Agence marocaine du développement des investissements (AMDI), Ali Elyaacoubi, lors d´une récente cérémonie organisée à Genève en présence des délégations participantes.

La cérémonie s´est déroulée en présence également de l´ambassadeur du Maroc auprès de l´Onu, Mohamed Aujjar, ainsi que du directeur des investissements et des entreprises à la Cnuced, James Zhan.

Le prix de la promotion de l´investissement est décerné chaque année à l´organisme de promotion de l´investissement qui obtient les meilleurs résultats auprès du service du développement durable.

Lematin.ma

La motivation marocaine ne s’arrête pas pour l’énergie renouvelable(23/03/2015)

 

L’Agence marocaine pour l’énergie solaire envisage la  construction de deux centrales photovoltaïques, avec une capacité de  200 MW  à proximité de la ville de Lâayoune et de Boujdour.

 

C’est une vraie course contre la montre engagée par Masen pour respecter l’échéancier du plan solaire. Capitalisant sur la courbe d’apprentissage qu’a permise le projet Noor Ouarzazate, l’Agence marocaine pour l’énergie solaire monte en puissance et accélère la réalisation des autres sites retenus pour le développement d’une capacité minimale de 2.000 MW d’ici 2020. Ainsi, après Ouarzazate en cours de construction, Midelt et Tata dont le lancement du processus d’adjudication est en préparation, Masen s’attaque aux projets de Laâyoune et Boujdour. Outre la possibilité de développer deux centrales photovoltaïques de 50 MW chacune à Laâyoune et Boujdour (dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt Noor PVI, lancé la semaine dernière), Masen a décidé la construction de deux centrales de production utilisant la même technologie et d’une puissance d’environ 100 MW chacune, à proximité de la ville de Lâayoune (Commune de Dchira) et de Boujdour (Commune rurale Lamssid). Une étude d’impact environnemental et social (EIES) de ces deux projets sera incessamment initiée. Un appel d’offres vient d’être lancé à cet effet.

 

 

 

Dans une déclaration au «Matin Éco», les responsables de Masen soulignent que cet appel d’offres porte sur les mêmes sites de Laâyoune et Boujdour. «Sauf que pour les EIES, le scope a été élargi à 100 MW sur chacun des sites pour anticiper une éventuelle extension ou augmentation de capacités», précisent-ils. Les EIES des sites de Laâyoune et Boujdour dureront deux mois. Le processus d’adjudication doit ainsi démarrer au courant de cette année. Rappelons que le complexe solaire d’Ouarzazate, dont la mise en service partielle est prévue à la fin de cette année, sera doté d’une capacité de production autour de 580 MW. Les deux sites de Midelt et Tata porteront, eux, sur une capacité d’environ 500 MW chacun. À l’instar de Ouarzazate, ils devront utiliser les deux technologies de production d’énergie solaire en forte évolution dans le monde : le solaire photovoltaïque (PV) et le solaire thermique (ou CSP : Concentrated Solar Power). Globalement, Masen envisage d’assurer au moins 600 MW de capacité de production électrique de source photovoltaïque à travers la construction de centrales de taille moyenne dans les 5 sites retenus par le plan solaire. La technologie CSP sera surtout utilisée pour les grandes centrales à Ouarzazate, Midelt et Tata. Masen confirme l’investissement initialement annoncé pour le développement des cinq sites, soit 9 milliards de dollars d’ici 2020

 

Lematin.ma

 

Le Maroc est devenu un acteur primordiale  régional dans le domaine de la production des énergies renouvelables. C’est le  message de Abdelkader Amara, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, participant, dimanche 18 janvier, à la 5ème réunion de l’assemblée générale de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) à Abou Dhabi.

M. Amara a indiqué que, malgré l’importance des projets des énergies renouvelables pour la réduction du taux des émissions de gaz à effet de serre, plusieurs défis ont été identifiés, notamment ceux en relation avec le financement, les intérêts sur les crédits, les problèmes techniques et l’absence de la volonté politique de certains partis pour promouvoir l’intégration régionale.

Aujourdhui.com

Centrale solaire: 4,5 milliards de DH pour Noor-Ouarzazate

 

La Banque mondiale a donné son feu vert pour un projet de 519 millions de dollars (soit l’équivalent de 4,5 milliards de DH) qui permettra d’augmenter la capacité et la production du premier complexe d’énergie solaire du pays, Noor-Ouarzazate, notamment durant les heures de pic de consommation. Il s’agit du premier complexe déployé par Masen. Il abritera à partir de 2015 une capacité de production d’électricité de 500 MW. La construction d’une première tranche (160 mégawatts), pour laquelle la Banque mondiale avait accordé des financements en 2011, a déjà commencé. Ce montant supplémentaire  financera une deuxième tranche (350 mégawatts). Ce projet fournira plus de 1 million de Marocains en électricité à l’horizon 2018

03/10/2014

 

Leconomiste.com

 

 

Le Maroc continue sur sa lancée en matière de production d’énergie solaire à travers des projets novateurs, mais aussi en soutenant toutes les initiatives pour booster le secteur. C’est dans ce cadre que s’inscrit d’ailleurs le mémorandum d’entente signé par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et en Energies Nouvelles (IRESEN) avec SNC-Lavalin, MITHRAS Energies  Maroc (MEM) et Transpacific  Energy (TPE) pour la mise en œuvre d’un partenariat intégré autour de la technologie solaire thermodynamique (CSP)  avec ORC (Organic Rankine Cycle) au Maroc. Il s’agit de la réunion de compétences universitaires et industrielles pour le développement de projets de production décentralisée de l’électricité et de la chaleur à partir des systèmes solaires thermodynamiques à concentration compacte et modulaire utilisant une turbine ORC et pour la mise en place des infrastructures nécessaires à la réalisation du premier projet pilote d’1 MW avec ORC d’Afrique sur le site de Ben Guérir.

Ce nouveau partenariat est d’une grande importance quand sait que SNC-Lavalin est leader mondial dans le domaine de l’ingénierie et de la construction et que MITHRAS Energies Maroc est spécialisé dans le domaine des miroirs cylindro-paraboliques tandis que TPE est un spécialiste californien des turbines et cycles de puissance personnalisés à fluide de travail organique.

Selon les responsables, le projet pilote constituera une plateforme de recherche et servira à mettre en place plusieurs activités de Recherche et de Développement appliquées à cette technologie comme le stockage, la régulation de la centrale, les fluides caloporteurs ainsi que les fluides organiques…etc. « Ce travail coopératif permettra le développement de l’expertise locale dans le domaine du solaire thermique et des systèmes d’ingénierie et résultera en un transfert du savoir et du savoir-faire. Plusieurs universités marocaines et centres de recherche nationaux et internationaux seront impliqués durant toute la durée du projet (45 mois) » confirme M. Badr Ikken, Directeur général  de l’IRESEN.

lnt.ma

Image(s) concernant Energie solaire
Energie solaire
Site(s) parlant(s) de Energie solaire
Ajouter votre lien
Commentaires à propos de : Energie solaire
Nuage des mots lié à Energie solaire
  • énergie solaire
  • énergie verte
  • maroc
  • projet
  • financement
  • Kwat
  • prix
  • rendement
  • exportation
  • innovation
  • 2015
  • 2014


Copyright Tendance du web 2013 - 2016
Tendance 2015 | Tendance 2014 | Tendance 2013 | Le principe | Nous contacter | Hosted by Softihost | Partenaire Chtayri(Annonces gratuites)